• C.M Munoz

Résilience

J’ignore si mon prénom danse lourdement dans un coin de ta tête, et j’ignore si tes doigts pleurent le contact intime qu’ils ont pu avoir avec ma chevelure ambrée.

Ce que je sais, c’est que je me suis interdit de te laisser te répandre dans mes pensées telles les vagues qui inondent les âmes noyées.

Je n’ai plus souhaité laisser ton sourire charmer les pétales de mon coeur pendant que tu t’amusais à le broyer entre tes mains,

Je ne sais plus regarder en arrière. Je sais seulement poursuivre mon mon chemin, le regard posé au loin et espérant que les charmes de demain seront bien plus luisants que ceux que tu as pu réduire en poussière.

C.M Munoz

©2020 par C.M Munoz. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now